Esport

LFL – Week 1 (Day 1) : le Summer Split démarre fort !

LFL

Après plusieurs mois de pause, la LFL était de retour ce soir pour l’ouverture du Summer Split 2021. De la victoire de la Karmine Corp au choc du jour entre Misfits Premier et Vitality.Bee, retour sur les résultats de cette première soirée de la Super Week.

La Karmine Corp encore au-dessus

Le vainqueur du Spring Split n’est pas rassasié, et il l’a prouvé dès le match d’ouverture du segment d’été. Dans le premier match de cette Super Week de reprise, la Karmine Corp a rappelé qu’il faudra toujours compter sur elle pour jouer le titre et viser le doublé en disposant de GamersOrigin. Pourtant, ce sont les joueurs de Glopo qui se mettent en évidence en tout début de rencontre. Agressifs, ils tentent de piéger la KCorp mais leurs bonnes intentions vont se retourner contre eux. Sur un dive botlane, GO voit deux membres de son équipe tomber et commence déjà à accumuler un petit retour dans le farming. Pire, quelques instants plus tard Beansu et Karimkt se retrouvent en 3vs2 au top et tombent après la venue de Saken pour les punir. Après sept minutes de jeu, les protégés de Striker prennent déjà l’ascendant.

Néanmoins, GamersOrigin continue à se montrer agressif autour du duo Karimkt/Mersa et pose quelques petits problèmes à la Karmine Corp en milieu de game. Grâce à l’ancien jungler de BIG, GO se crée des opportunités et réussit notamment à faire tomber Cinkrof et xMatty avant d’obtenir le premier dragon quelques minutes plus tard. Si GO semble pouvoir revenir, les espoirs seront de courte durée. En effet, lors d’un nouveau teamfight autour du dragon, la Kcorp profite d’un gros travail collectif pour récupérer quatre kills, ledit dragon ainsi qu’une T1 midlane. À l’image de la recrue Cabochard à l’aise sur son pick signature Lee Sin, la KCorp semble désormais en mesure de dérouler. Quelques instants plus tard, un bate autour du Baron Nashor sonnera définitivement le glas des espoirs GO avec trois joueurs qui tombent et l’objectif neutre dans la poche du champion de France. La suite ne sera que contrôle pour la Karmine Corp qui enchaînera les kills, récupérera des tourelles puis des inhibiteurs avant de faire tomber le Nexus au bout de 27 min de jeu. Si les intentions étaient bonnes du côté de GamerOrigin, le dernier vainqueur des EU Masters a réaffirmé sa supériorité.

Solary patient mais gagnant

La constance aura porté ses fruits. Parmi les rares équipes à ne pas avoir effectué de changement avant ce Summer Split, Solary a commis moins d’erreurs pour finalement prendre la game en main et aller chercher sa première victoire de la saison. Malgré un bon early game d’IziDream qui réussit à mettre la pression sur la carte, la structure d’Aix-en-Provence n’a pas su accélérer pour faire la différence. Sur une première pose d’Héraut de la faille en botlane, IziDream se fait parfaitement contrer par Solary qui réussit à prendre le first blood sur Seelame. Quelques instants plus tard, Djoko de se met à nouveau en évidence en récupérant un deuxième kill. Les coéquipiers de Viking jouent les dragons pour rester dans le match mais peinent à véritablement accélérer, laissant Solary rester à hauteur.

Après une pose de Héraut discutable sur la toplane, qui sera facilement stoppée par Eyliph, IziDream commence à voir Solary devenir menaçant. Grâce à de bons engages trouvés par Steelback et un bon farming, l’équipe tourangelle enchaîne jusqu’à une grosse confrontation midlane où de nombreux joueurs d’IziDream prennent d’importants dégâts : Solary semble en mesure d’ouvrir la carte. Pourtant, les joueurs de Quaye continuent d’y croire et maintiennent leur condition de victoire en obtenant un troisième dragon, avant de voler un Baron Nashor malgré un teamfight où tout le monde tombe à part Shikari. La résistance s’arrêtera finalement autour du fight pour le dernier dragon parfaitement maîtrisé par Solary, qui s’ouvre alors la voie vers la victoire. Dragon, Baron Nashor puis tourelles et inhibiteurs, IziDream se retrouve acculé dans sa base et ne peut rien faire sur le dernier teamfight, laissant Solary détruire le Nexus pour remporter la partie.

LDLC OL toujours face à ses démons

Souvent oublié dans les tierlists et autres discussions d’avant-saison, GameWard a montré qu’il faudra compter sur eux lors du Summer Split. Dès les premières minutes, le nouvel arrivant Memento, anciennement chez Vitality.Bee, fait preuve d’une excellente vision de jeu et s’offre Don Arts pour le first blood. Véritable moteur de son équipe dans cette partie, le Suédois piège à nouveau son vis-à-vis un peu plus tard et permet déjà aux siens de prendre les devants. LDLC OL souffre, que ce soit sur la toplane ou sur la botlane, mais répond par à-coups et reste assez proche aux golds.

Néanmoins, GameWard semble un ton au-dessus et va asseoir son avance. En avance sur les dragons, les hommes de GotoOne portent leur total à trois et détruisent la dernière T1 adverse : la victoire se dessine déjà pour les partenaires de Toucouille. LDLC OL résiste tant bien que mal mais Don Arts tombe encore avant que GameWard ne porte le coup de grâce. Teamfight, âme, et Baron Nashor, le succès est désormais à portée de main. Avec 6K golds d’avance, ce n’est qu’une question de temps et GameWard continue à snowball jusqu’à deny un potentiel comeback des Lyonnais et aller s’imposer logiquement pour le début du Summer Split.

Le choc pour Misfits Premier

Dans le match le plus attendu de la soirée, Misfits Premier a réussi à prendre le meilleur face à des Vitality.Bee dont le lineup a été partiellement remanié au cours de l’intersaison. Considéré comme l’un des meilleurs junglers de ce segment de printemps en LFL, Skeanz se fait piéger par Shlatan en tout début de partie, laissant le Polonais prendre l’ascendant sur ce début de partie. Si les abeilles comptent sur un scaling potentiellement monumental au cours de la partie, l’early game est clairement à l’avantage de Misfits Premier. Sans creuser l’écart aux golds, les lapins prennent des tourelles et des dragons tout en mettant à mal la botlane Vitality.Bee et récupèrent dans le même temps un kill gratuit sur un Diplex coupable d’une erreur. Les troisièmes du dernier split répondent en obtenant deux kills au top mais Misfits Premier contrôle en prenant un troisième dragon, ne laissant que peu d’espaces à leurs adversaires pour s’exprimer.

Vitality.Bee doit répondre mais Misfits Premier va enfoncer le clou. Sur un teamfight autour du spot du Baron Nashor, Skeanz se fait attraper par les lapins et la mêlée générale tourne totalement à l’avantage des coéquipiers de Woolite, auteur d’un triple kill sur cette action. Les joueurs de Hiiva, arrivé pour compenser la promotion de xani en LEC, vont alors accélérer : double kill de Shlatan, Baron Nashor et âme après vingt-quatre minutes, le tout avec 6K golds d’avance, l’affaire semble presque pliée. Misfits Premier continue d’insister et condamne Vitality.Bee à l’exploit, mais celui-ci n’aura pas lieu. Les abeilles tentent une offensive très risquée sur la midlane après avoir résisté à un potentiel backdoor mais font chou blanc, une aubaine pour Misfits qui s’en va alors conclure la game. Szygenda est trop seul dans sa base pour défendre et le Nexus de Vitality.Bee tombe, offrant à Misfits Premier le premier choc de la saison.

BDS contrôle MCES

La logique a été respectée entre Team BDS et MCES. Dernière du Spring Split, la structure marseillaise n’a pas su résister aux assauts de Xico et de ses coéquipiers. Plus à l’aise sur la faille, les Suisses ont encore répondu présent en livrant une prestation solide, à l’image de leur précédente saison régulière.

Les résultats du Week 1 – Day 1 en LFL (Crédit : lollfl.com)

Rendez-vous dès demain pour la suite de cette Super Week avec la deuxième journée du Summer Split de la LFL.

Crédit image en une : LFL

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire