Esport

LFL – Week 4 (Day 1), Team BDS seul leader, Misfits perd encore

Cette quatrième semaine de LFL signe la fin des matchs aller d’un Spring Split 2021 toujours aussi serré à ce jour. Chaque équipe montre qu’elle peut battre n’importe qui, et les matchs de ce 11 février en sont encore la preuve.

IziDream surprend Misfits

IziDream n’en finit plus de surprendre. Après une victoire face à Vitality.Bee la semaine dernière, l’équipe de Westonway a battu Misfits Premier dans un match qui s’est décanté lors des teamfights. Après un early game serré, où seuls les AD Carry ont pris un kill, Misfits a récupéré le premier dragon, pendant qu’Izi a pris l’herald et a donné des ressources à Bando avec celui-ci. Une bonne décision car le toplaner et son Sett ont par la suite fait la différence lors de chaque teamfight. Cela a été le cas lors de celui pour le deuxième dragon, qu’il a parfaitement engagé avec son ultime pour que son équipe prenne 4 kills, contre 0 pour leurs adversaires. À la suite d’un autre teamfight maîtrisé, Izi a fait le Baron Nashor à 20 minutes. Ils ont pu avancer sur la carte grâce à celui-ci et ont pris un avantage de 7000 golds à 23 minutes. Lors d’une bataille de vision pour contester le deuxième Baron Nashor, c’est une nouvelle fois Bando qui a trouvé l’initiative avec un clou du spectacle suivi d’un casse-tête sur trois personnes, permettant à son équipe de tuer l’ensemble des adversaires et ainsi terminer la partie à 28 minutes de jeu. À noter les bonnes performances de Seelame et Backlund, qui ont réussi à mettre leur dps (dégâts par seconde) lors de chaque teamfight. Côté Misifts Premier, c’est la troisième défaite consécutive et l’équipe favorite de la ligue semble plus vulnérable que jamais.

Vitality.Bee sur sa lancée

Dans un match très fermé, où aucune équipe n’a pris les devants, Vitality.Bee s’est imposé face à GamersOrigin. C’est à l’usure que les abeilles ont pris le dessus, avec un contrôle de carte qui a étouffé leurs adversaires. Après avoir perdu les deux premiers dragons et heralds, ils ont mis la main sur chaque objectif neutre, en posant de la vision très loin dans la jungle adverse. Il était très compliqué pour GO d’avancer dans celle-ci avec un Udyr et surtout un Jayce en face. Celui-ci, joué par R4ven, a poke à longue distance, mettant à mal le potentiel de teamfight de GO. Il a fini la partie avec 32000 de dégâts infligés et le titre de MVP, contre seulement 4000 de dégâts pour le Gnar en face. Dans un dernier teamfight à 40 minutes de jeu, où les joueurs GO n’ont une nouvelle fois pas été très coordonnés, l’équipe de Vitality.Bee a pris logiquement le dessus pour finir une game dans laquelle elle a construit méthodiquement sa victoire.

BDS détruit la Karmine Corp

BDS est désormais seul leader de la LFL après une victoire pleine d’autorité face à la Karmine Corp. Cette fois-ci, la bagarre a eu raison de l’équipe de Kameto et de Prime. Dès la première minute, l’ensemble de l’équipe BDS a invade le topside pour prendre un kill sur un Adam qui attendait dans le bush de la river. S’en est suivi une avalanche de morts pour la K-Corp et notamment Adam, qui ont cependant compensé par la prise des premiers objectifs neutres. Par cela, BDS avait 2000 golds d’avance à 16 minutes, alors qu’ils avaient infligé un 11-2 en terme de kills à leurs adversaires. Mais l’écart s’est creusé d’avantage par la suite avec un Baron Nashor et de nouveaux kills en teamfights, et notamment un ace autour du quatrième dragon.

La boucherie a continué par la suite, la Karmine Corp tentant toujours de se battre, mais l’écart de golds dans la partie (11 000 à 28 minutes) était trop important pour renverser la situation. La partie s’est finie près du deuxième baron Nashor, où BDS a surpris trois membres de la Karmine en se cachant dans un bush. Trois kills faciles pour finir une partie sous le signe de la bagarre, avec 27 kills pour BDS contre 6 pour leurs adversaires.

Le match de la peur pour Solary

Si il y a deux équipes en manque de confiance dans cette LFL, ce sont bien LDLC OL et Solary. Les deux équipes, bâties pour le haut du classement, n’ont pas répondu aux attentes. Ce soir, c’est l’équipe tourangelle qui a pris le dessus sur les renards au terme d’un match serré. En early game, Solary a dominé en prenant 7 kills en 15 minutes, contre 4 pour LDLC. Ces derniers peuvent remercier Dan Dan, leur toplaner, qui a maintenu l’équipe à flot avec sa Quinn. Il a outfarm Eyliph, avec 60 cs d’avance à la 18ème minute, mais alors que l’ancien joueur de Misifts Gaming mettait beaucoup de pression sur la carte, Solary a fait le Baron Nashor dès la vingtième minute, surprenant LDLC. Après cela, les tourangeaux ont toujours mis de la pression sur la carte et ont continué à dominer les teamfights. Steeelback et Djoko les ont très bien engagés à chaque fois, et Asza, MVP du match, a toujours été bien placé pour mettre son dps. Ils ont par la suite récupéré leur quatrième dragon à 28 minutes de jeu et fait le Baron Nashor deux minutes plus tard pour finir une partie qu’ils ont dans l’ensemble dominé. Dan Dan était une nouvelle fois le meilleur joueur de LDLC, et une nouvelle fois bien trop seul pour que son équipe gagne. Les lyonnais ont actuellement un triste bilan de 2 victoires pour 6 défaites.

GameWard solide

GameWard enregistre une troisième victoire consécutive en battant MCES dans un match où ils se sont fait peur. En early, les deux solo laner de l’équipe se sont fait solokill et ACD, toplaner MCES, a téléporté bot pour récupérer deux kills. Mais la cohésion d’équipe GW a fait la différence et les teamfights de l’équipe ont été rondement menés, Prime et sa Leona trouvant des ultimes parfaits pour les engager. S’en est suivi un snowball maîtrisé. 8000 golds d’avance à 20 minutes et une âme océan grâce aux dragons plus tard, l’équipe de GotoOne était alors intouchable et a fini le travail sur un push sous Baron Nashor qui a fait explosé la base adverse.

Team BDS est donc seul leader au terme de cette huitième journée de LFL. L’équipe basée en Suisse ne doit cependant pas se reposer sur ses lauriers, car quatre équipes la talonne avec une petite victoire de moins.

Crédits Image en Une : Team-aAa

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire