Football

Ligue 2 : les principaux mouvements de l’intersaison 2022-2023

Ligue 2

À un peu plus d’une semaine de la reprise de la Ligue 2, focus sur les principales arrivées et départs du début du mercato estival des clubs de l’antichambre de l’élite.

9 jours. Dans désormais 9 jours, les 20 clubs de Ligue 2 débuteront l’exercice 2022-2023. Avec l’arrivée de deux monuments du football français que sont Saint-Etienne et Bordeaux (sous réserve du passage devant la FFF), il sera dur de monter en Ligue 1 cette saison. D’autant plus qu'avec le passage de la Ligue 1 à 18 clubs lors de la saison prochaine, seuls les deux premiers de Ligue 2 décrocheront leur billet pour l’élite.

Le mercato XXL de Saint-Etienne pour dompter la Ligue 2

Dans cette optique, l'ASSE a été particulièrement actif en ce début de mercato. Le club stéphanois a enregistré les arrivées d’Anthony Briançon (Nîmes), Jimmy Giraudon (Troyes), Dylan Chambost (Troyes) et de Victor Lobry (Pau). Matthieu Cafaro prêté aux Verts par le Standard de Liège vient compléter ce recrutement. À l'inverse, pas moins de 15 joueurs dont des cadres tels que Wahbi Khazri (Montpellier) ou encore Romain Hamouma (Ajaccio) ont préféré quitter le club stéphanois. Charge désormais au nouvel entraîneur de Saint-Etienne, Laurent Batlles, de trouver la recette pour ramener le décuple champion de France dans l’élite.

Pour Bordeaux, la situation est plus difficile. A l’heure actuelle, les Girondins ont été rétrogradés administrativement en National par la DNCG et la FFF. Le club bordelais sera définitivement fixé sur son sort à l’issue de la décision du Comex de la FFF en début de semaine prochaine. Si l’avis est favorable, Bordeaux pourra officialiser deux arrivées très rapidement. La première, celle de Yoann Barbet. L’ex-défenseur central de QPR arrive libre de tout contrat. Idem pour Vital N’Simba. L’ancien latéral droit de Clermont devrait apporter toute son expérience de ce championnat. En attente de la décision finale de son maintien ou non en Ligue 2, les deux joueurs s’entraînent avec les Girondins de Bordeaux.

Le Paris FC mieux armé pour jouer la montée ?

Malheureux 4ème, la saison dernière, le Paris FC s’est renforcé pour viser la montée en Ligue 1 cette saison. Le club entraîné par Thierry Laurey a signé Pierre-Yves Hamel (FC Lorient), Paul Lasne (Brest) mais également une des révélations de la saison dernière, le Bastiais Julien Le Cardinal. À noter également les prêts de Mehdi Chahiri (Strasbourg) et du milieu Sud-Africain, Lebogang Phiri (Rizespor). 

Bourreaux du Paris FC au 1er tour des barrages d'accessions, Sochaux a connu un début d’intersaison mouvementé. En effet, les Lionceaux ont perdu leur entraîneur, Omar Daf. Au terme d’un long bras de fer avec sa direction, ce dernier s’est engagé à Dijon. Pour le remplacer, le récent 5ème de Ligue 2 a misé sur Olivier Guégan. L’ex-entraîneur de Valenciennes pourra se satisfaire des jolis coups réalisés par le FC Sochaux lors de ce début de mercato estival. En effet, les Lionceaux ont notamment enregistré les arrivées de Julien Faussurier (Brest), Moussa Doumbia (Reims), Sambou Yatabaré (Valenciennes) et d'Ibrahim Sissoko (Niort). Des renforts qui viennent compenser les départs de Steve Ambri vers le Sheriff Tiraspol (Moldavie) et de Yann Kitala vers le Havre. Un mercato ambitieux qui fait de Sochaux un sérieux prétendant à la montée dans cette édition 2022-2023 de Ligue 2.

Caen et Le Havre se renforcent

Autres candidats sérieux à l'accession en Ligue 1, le SM Caen et Le Havre. L’entraîneur du SMC, Stéphane Moulin a eu le plaisir de retrouver Romain Thomas. Le défenseur d’Angers arrive libre de tout contrat. De plus, Anthony Mandréa (Angers), Emmanuel Ntim (Valenciennes), Samuel Essende (Pau FC) et Quentin Daubin (Pau FC) ont également rejoint le club normand. De quoi offrir plus de choix à Stéphane Moulin. 

Outre le Stade Malherbe, l’autre club de Normandie, Le Havre s’est bien renforcé tout au long de ce mois de juillet. Sous la houlette du nouveau tandem Bodmer-Elsner, le HAC a notamment enregistré les arrivées de Christopher Opéri (La Gantoise) mais aussi d’Arthur Desmas. L’ex gardien de Clermont vient remplacer numériquement Yahia Fofana qui s’en est allé du côté d’Angers.

Des recrues d’expériences pour les promus de Ligue 2 : Annecy et Laval

Pour réussir la mission de terminer au moins 16ème, place du premier non relégable, Annecy et Laval ont frappé fort sur ce début de mercato estival. En effet, le promu savoyard a signé l'ancien messin Vincent Pajot. Ce dernier apportera toute son expérience du haut niveau à ses coéquipiers. Clément Billemaz, auteur de 11 buts en National 2 avec Louhans-Cuiseaux, tentera de confirmer ces qualités en Ligue 2. 

Pour son retour dans l’antichambre de l’élite après 5 ans en National, Laval s’est également bien renforcé pour réussir sa mission maintien. On notera les arrivées des expérimentés Yohan Tavares et Anthony Gonçalves qui arrivent en provenance respective de Belenenses (Portugal) et du SM Caen. Les Tangos ont également réussi à conserver Julien Maggiotti. Ce dernier a certes été transféré à Charleroi mais reste une saison supplémentaire dans la Mayenne en prêt. 

À lire aussi : Mercato : le top 10 des plus grosses ventes de l’histoire de la Ligue 2

Dernières publications

En haut