Foot US

Mock Draft NFL 2021 : le roi Trevor et ses sujets

Draft NFL 2021

À quelques jours de la Draft NFL 2021, l’heure est aux pronostics. Avant l’un des plus grands évènements de l’intersaison, We Sport a sorti sa boule de cristal pour prédire ce qu’il se passera dans la nuit de jeudi à vendredi prochain lors du premier tour. Amis de choix douteux et surprises annoncées, soyez servis !

1- Jacksonville Jaguars : Trevor Lawrence (QB, Clemson)

Aucun débat sur le premier choix cette année. Jacksonville a besoin d’assurer son futur avec un franchise quarterback, et personne ne semble plus en mesure d’assumer cette responsabilité que Trevor Lawrence. Le suspens est presque nul, les Jaguars ayant presque déjà officialisé leur décision.

2- New York Jets : Zach Wilson (QB, New York Jets)

Choix auparavant clivant chez les supporters des Jets mais désormais inéluctable. Un nouveau coaching staff est arrivé à New York et, avec le départ de Sam Darnold, la reconstruction doit passer par la sélection d’un nouvel homme qui évoluera sous le centre. Zach Wilson est un joueur à fort potentiel qui a montré d’excellentes choses lors de son Pro Day et qui pourrait bien relancer la machine de la Big Apple.

3- San Francisco 49ers [via Dolphins, via Texans] : Mac Jones (QB, Alabama)

Selon certains observateurs, San Francisco serait monté du douzième au troisième choix pour aller chercher Mac Jones. Info ou intox, la décision serait compréhensible même si Justin Fields semble présenter plus de garanties sur le même poste.

4- Atlanta Falcons : Trey Lance (QB, North Dakota State)

L’envie de démarrer un nouveau cycle pourrait être très forte à Atlanta, surtout dans une classe de quarterbacks aussi dense avec un choix aussi haut. Trey Lance aurait les faveurs du front office et serait le parfait projet à mettre en couveuse derrière Matt Ryan avant d’exploser et de devenir titulaire.

5- Cincinnati Bengals : Penei Sewell (OT, Oregon)

Après un top 4 exclusivement composé de quarterbacks, Cincinnati répond à son plus gros besoin en allant chercher Penei Sewell. Largement considéré comme le meilleur lineman offensif de cette cuvée, il offrirait plus de sérénité à un Joe Burrow abandonné par sa protection l’an dernier, ce qui l’a privé de la fin de l’exercice 2020.

6- Miami Dolphins [via Philadelphia Eagles] : Ja’Marr Chase (WR, LSU)

Même en étant descendu de trois places après les échanges en triangle avec San Francisco et Philadelphie, Miami récupère ici un joueur que la franchise aurait pu choisir avec son pick initial. Impressionnant à LSU en 2019 avec Joe Burrow, Ja’Marr Chase n’a certes pas joué l’an dernier mais reste un receveur n°1 en puissance, ce qui ferait le plus grand bien à Tua Tagovailoa.

7- Detroit Lions : Devonta Smith (WR, Alabama)

Kenny Golladay parti vers New York, le corps de receveurs de Detroit semble bien vide avec seulement Breshad Perriman et Tyrell Williams en cibles principales. Jared Goff aura besoin de joueurs à qui lancer le ballon et le dernier Heisman Trophy – successeur de Joe Burrow – semble être un fit parfait même si sa petite taille pourrait finalement le faire chuter dans ce premier tour.

8- Carolina Panthers : Patrick Surtain Jr. (CB, Alabama)

L’échange pour Sam Darnold laisse entrevoir un choix autre qu’un quarterback pour les Panthers, qui pourraient alors se tourner vers un renfort dans la secondary. Carolina n’a plus de véritable leader sur les lignes arrières depuis le départ de Josh Norman – malgré le recrutement récent d’A.J. Bouye – et Patrick Surtain Jr. pourrait offrir aux Panthers cette sécurité contre la passe qui leur fait défaut.

9- Denver Broncos : Rashawn Slater (OT, Northwestern)

Si Denver croit en Drew Lock, les Broncos ne sélectionneront pas de quarterback cette année, surtout avec l’arrivée récente de Teddy Bridgewater dans l’effectif. Ainsi, la ligne offensive pourrait être renforcée pour placer quelqu’un à l’opposé de Garrett Boles, un rôle qui semble parfait pour Rashawn Slater, lui qui est capable d’évoluer à droite comme à gauche de la ligne.

10- Chicago Bears : Justin Fields (QB, Carolina Panthers)

Échange fictif avec les Dallas Cowboys

Matt Nagy jouera sûrement son poste en 2021, et il semble inconcevable que les Bears jouent toute la saison avec Andy Dalton sous le centre. Justin Fields a longtemps été considéré comme le deuxième meilleur quarterback de cette classe et le voir tomber jusqu’ici est une aubaine pour les Bears qui récupèrent ainsi leur quarterback du futur après être montés de dix places.

11- New York Giants : Kyle Pitts (TE, Florida)

Après avoir attiré Kenny Golladay pendant la free agency, New York continue d’offrir des cibles à Daniel Jones en sélectionnant Kyle Pitts. Joueur exceptionnel loin des standards traditionnels au poste de tight end, le produit de Florida est un phénomène qui redynamiserait l’attaque des Giants et ferait lever les foules du MetLife Stadium.

12- Philadelphia Eagles [via Dolphins, via 49ers] : Micah Parsons (LB, Penn State)

Masterclass de Philadelphie qui obtient un des meilleurs joueurs sur un de ses principaux besoins après être descendu de six places et fin de la chute pour l’un des plus gros talents de cette cuvée 2021. Attendu dans le top 10 voire même dans le top 5, Micah Parsons fait rêver mais ses problèmes extra-sportifs pourraient dissuader plus d’une franchise. Philadelphie a besoin de talent et peut prendre ce risque sans hésiter.

13- Los Angeles Chargers : Christian Darrisaw (OT, Virginia Tech)

Si le leitmotiv de l’intersaison à Los Angeles est bien de protéger Justin Herbert, il serait loin d’être surprenant de voir les Chargers aller chercher un lineman offensif. Meilleur joueur sur la position à ce stade du premier tour, Christian Darrisaw serait un excellent ajout à l’opposé de Bryan Bulaga dans une ligne offensive qui a déjà ajouté Corey Linsley lors de la free agency.

14- Minnesota Vikings : Alijah Vera-Tucker (OL, USC)

Plusieurs directions possibles pour les Vikings, même si la ligne offensive devrait être la priorité dans le Minnesota. Peut-être plus à l’aise à l’intérieur qu’à l’extérieur, Alijah Vera-Tucker pourrait néanmoins rendre de fiers services côté aveugle où personne ne tient actuellement la corde à Minneapolis.

15- New England Patriots : Jaylen Waddle (WR, Alabama)

Si New England ne trade up pas pour un quarterback, difficile de croire que la franchise laissera passer Jaylen Waddle après la retraite de Julian Edelman. Explosif et rapide, l’ancien d’Alabama est un phénomène malgré un physique loin d’être impressionnant et son recrutement serait une aubaine pour Cam Newton.

16- Arizona Cardinals : Jaycee Horn (CB, South Carolina)

Avec le départ de Patrick Peterson, le poste de cornerback est devenu un sérieux besoin pour les Cardinals. Jaycee Horn a l’étoffe d’un futur n°1 et il serait judicieux de ne pas laisser Budda Baker seul sur les lignes arrières des Cardinals dans une division où Russell Wilson et Matthew Stafford se présenteront deux fois par an.

17- Las Vegas Raiders : Christian Barmore (DT, Alabama)

Les joueurs de ligne défensive ne feront pas légion dans ce premier tour, mais Christian Barmore a le talent pour s’y glisser. Véritable menace sur un front three ou sur un front four, l’alumni d’Alabama donnerait plus de consistance à une ligne défensive des Raiders à la peine en 2020.

18- Miami Dolphins : Kwity Paye (Edge, Michigan)

Monstre physique au potentiel énorme, Kwity Paye est un talent qu’il est difficile d’envisager en dehors du top 20. À Miami, Brian Flores a construit une défense très solide, mais l’arrivée d’un joueur de ce calibre sur un registre de pass rusher donnerait une nouvelle dimension à l’escouade floridienne.

19- Washington Football Team : Jeremiah Owusu-Koramoah (LB, Notre Dame)

Washington a un front seven dominant mais manque de leaders sur le second rideau. Polyvalent et gros cogneur, Jeremiah Owusu-Koramoah a tout pour s’imposer au milieu de la défense de la Football Team et rendre cette escouade encore plus redoutable.

20- Dallas Cowboys : Caleb Fairley (CB, Virginia Tech)

Échange fictif avec les Chicago Bears

Depuis le départ de Byron Jones à Miami l’an dernier, Dallas n’a pas su combler le vide au poste de cornerback. Avec le départ de Chidobe Awuzie au cours de l’intersaison, adresser ce besoin est devenu primordial et Caleb Fairley ferait totalement sens à ce niveau de la draft. Les Cowboys ont reculé de dix places mais comblent toujours leur principal besoin.

21- Indianapolis Colts : Teven Jenkins (OT, Oklahoma State)

Si prendre un receveur était également une option pour Indianapolis, la retraite surprise d’Anthony Castonzo a changé les plans pour les Colts. Un ton derrière le quatuor Sewell/Slater/Darrisaw/Vera-Tucker, Teven Jenkins reste un joueur de ligne offensive très solide qui permettra d’assurer une certaine stabilité au sein d’une des meilleures lignes de la ligue.

22- Tennessee Titans : Elijah Moore (WR, Ole Miss)

Tennessee a recruté Bud Dupree pour combler son plus gros trou en défense, et il est maintenant temps de considérer le poste de receveur. Après les départs de Corey Davis et Adam Humphries, A.J. Brown se retrouve très esseulé et verrait d’un très bon œil l’arrivée d’Elijah Moore qui sort de la même université que lui. Ultra rapide, il serait un excellent complément au profil plus physique de Brown. Rashod Bateman ferait également sens mais la draft réserve toujours des surprises.

23- New York Jets [via Seattle Seahawks] : Azeez Ojulari (Edge, Georgia)

New York a recruté Carl Lawson pour mettre la pression sur le quarterback adverse, mais Robert Saleh pourrait ne pas être rassasié avec cette signature. Azeez Ojulari ne cesse de voir sa cote monter et ce pass rusher excessivement talentueux pourrait contenter le nouveau coach des Jets.

24- Miami Dolphins : Zaven Collins (LB, Tulsa)

Échange fictif avec les Pittsburgh Steelers

Miami a déjà choisi deux fois dans ce premier tour, mais les Dolphins peuvent se permettre de lâcher le choix 36 de Houston pour s’inviter une troisième fois à la fête et combler un nouveau besoin. Zaven Collins a un profil similaire à Kyle Van Noy et remplacerait parfaitement le linebacker coupé pendant l’intersaison : un fit parfait pour la défense de Brian Flores.

25- Jacksonville Jaguars [via Los Angeles Rams] : Jaelan Phillips (Edge, Miami)

Révélation de la saison dernièrement écoulé à Miami, Jaelan Philips serait un parfait complément à l’opposé de Josh Allen. Si son compère Gregory Rousseau est peut-être plus talentueux, la présence de Philips sur les terrains en 2020 devrait renforcer sa cote.

26- Cleveland Browns : Gregory Rousseau (Edge, Miami)

Top 10 en puissance qui a pâti de son opt-out l’an dernier, Gregory Rousseau pourrait chuter dans cette draft pour le plus grand bonheur des Browns. Monstre physique et pass rusher le plus talentueux de cette cuvée 2021, il formerait avec Myles Garrett l’un des duos les plus destructeurs de toute la ligue sur les extérieurs de la ligne.

27- Baltimore Ravens : Terrace Marshall Jr. (WR, LSU)

Baltimore pourrait vouloir remplacer Matthew Judon avec ce choix, mais la tentation de prendre un receveur est trop forte. Polyvalent, Terrace Marshall Jr. offrirait aux Ravens un gabarit bien différent de Marquise Brown et offrirait plus de sécurité à Lamar Jackson sur ses lancers en redzone.

28- Pittsburgh Steelers : Najee Harris (RB, Alabama)

Échange fictif avec les New Orleans Saints

Après être sortis du premier tour un peu plus tôt, les Steelers y rentrent à nouveau pour aller chercher un running back. James Conner n’ayant pas été prolongé, Pittsburgh a besoin de renforcer son backfield pour soulager le vieillissant Ben Roethlisberger et Najee Harris est assurément l’un des deux meilleurs coureurs de cette classe de draft.

29- Green Bay Packers : Greg Newsome II (CB, Northwestern)

Les playoffs de l’an dernier l’ont montré, Green Bay a besoin d’une option plus solide à l’opposé de Jaire Alexander chez les cornerbacks. Greg Newsome a l’un des plus hauts plafonds sur la position et a tout d’un joueur élite si les blessures le laisse enfin tranquille : d’excellentes raisons de tenter le pari pour des Packers qui doivent avoir mieux que Kevin King sur le poste.

30- Buffalo Bills : Eric Stokes (CB, Georgia)

Tre’Davious White est l’un des meilleurs cornerbacks du pays, mais les Bills manquent d’options derrière l’ancien prodige de LSU. Physique et avec de bons ball skills, Eric Stokes a le profil pour faire de l’arrière-garde des Bills une forteresse imprenable dans une division où les grands receveurs ne font pas légion.

31- Baltimore Ravens (via Kansas City Chiefs) : Liam Eichenberg (OT, Notre Dame)

Baltimore a récupéré ce choix en lâchant Orlando Brown, et la décision la plus logique serait de le remplacer immédiatement en draftant un joueur sur la position. Liam Eichenberg était le meilleur tackle de la renommée ligne offensive de Notre Dame, et s’installera parfaitement à l’opposé de Ronnie Stanley dès son arrivée en NFL.

32- New York Jets : Travis Étienne (RB, Clemson)

Échange fictif avec les Tampa Bay Buccaneers

Avec des besoins chez les receveurs et les coureurs, New York pourrait être tenté de griller la politesse aux Jaguars en montant de deux places. Le backfield des Jets étant dépeuplé, la franchise new-yorkaise pourrait s’attacher les services de Travis Etienne pour clôturer ce premier tour, lui qui a déjà l’étoffe d’un running back n°1.

Rendez-vous cette nuit pour suivre le premier tour de la Draft NFL 2021, afin de voir si We Sport avait visé juste ou si notre rédaction n’avait rien vu venir.

Crédit image en une : Jamie Schwaberow | Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire