Basketball

NBA Cinq majeur: Collin Sexton éteint le big three

Collin Sexton en feu

Collin Sexton en feu, Clint Capela enchaine les records, Joel Embiid détruit Tristan Thompson et Kelly Oubre toujours aussi maladroit. On vous présente notre cinq majeur et notre cinq malheur de la semaine.

 

Cinq majeur: Collin Sexton héroïque

Arrière: Collin Sexton (Cleveland Cavaliers)

Collin Sexton a réalisé une des meilleures performances individuelles de ce début de saison. Alors que le big three des Nets jouait pour la première fois ensemble, Collin Sexton est venu gâcher la fête avec un match à 42 points dont 20 points consécutifs en (double) prolongations. Le young bull ne s’est pas arrêté là puisque les Cavs ont une nouvelle fois battu Brooklyn quelques jours plus tard grâce à une nouvelle performance solide de Collin Sexton (25 points et 9 passes). Sa prestation contre Boston est anecdotique puisque il n’a joué que seize minutes et inscrit 13 points.

Arrière: Donovan Mitchell (Utah Jazz)

Après un début de saison difficile, Donovan Mithchell et le Jazz sont en très grande forme ! Avec huit victoires d’affilées, Utah est troisième de la conférence Ouest et son meneur de jeu enchaine les bonnes performances. Il termine la semaine avec 29 points, 7 rebonds, 5 passes de moyenne et quatre victoires ! Très adroit, il a planté 36 points aux Pelicans avec notamment un joli 6/8 à 3-pts. Spida est chaud et Utah s’affirme comme un des favoris de la conférence Ouest.

Intérieur: Kawhi Leonard (Los Angeles Clippers)

Kawhi Leonard est un métronome ! Les Clippers enchainent les victoires et Kawhi enchaine les matchs à plus de 30 points, sans forcer, avec des pourcentages souvent supérieurs à 50%. Sur les trois matchs des Clippers cette semaine, ses stats sont impressionnantes: 32,3 points ; 7,3 rebonds ; 5 passes et 3 interceptions. Vous pouvez rajouter très peu de ballons perdus (cinq en trois matchs) et 100% de réussite aux lancers francs. Bref, Kawhi Leonard et les Clippers sont lancés et il sera difficile de les arrêter !

Pivot: Clint Capela (Atlanta Hawks)

Impossible de ne pas mettre deux pivots dans notre équipe type de la semaine. Si Joël Embiid a joué à un niveau de MVP, Clint Capela a également été monstrueux. Après un très bon MLK Day (23 points, 15 rebonds), il a cassé la baraque contre Détroit avec un match à 27 points, 26 rebonds et 5 contres, une première depuis Shaq en 2004. Le match d’après ? Un tripe double contre Minnesota grâce à dix contres, une première depuis Anthony Davis en 2018. Les Hawks tiennent le successeur de Dikembe Mutombo ! Il a été mis au repos pour le dernier match de la semaine contre les Bucks. Un repos bien mérité.

Pivot: Joel Embiid (Philadelphia 76ers)

Le pivot camerounais était en mode MVP cette semaine ! On attendait beaucoup de cette double confrontation contre les Celtics (sans Jayson Tatum) et Joel Embiid a répondu présent. 42 points et 10 rebonds lors du premier match, 38 points et 10 rebonds lors du deuxième match pour deux victoires. Boston a été impuissant face au monstre Embiid et cela est inquiétant avant un éventuel affrontement en playoffs… Embiid a signé un dernier match à plus de 30 points contre Détroit pour finir la semaine à 37,6 points et 15 rebonds de moyenne ! Suffisant pour être élu joueur de la semaine à l’Est.

Collin Sexton dans le cinq majeur !

 

Cinq malheur: Tristan Thompson prend cher

Arrière: Anthony Edwards (Minnesota Timberwolves)

Est-ce que Minnesota regrette déjà son premier choix de draft ? Il est évidemment trop tôt pour juger mais les débuts d’Anthony Edwards en NBA sont inquiétants. Le shooteur des Wolves n’a inscrit que 8 points contre Orlando et 5 points contre Atlanta avec un horrible 5/26 en cumulé sur les deux matchs. Heureusement, ça a été un peu mieux contre les Pelicans. Le numéro un de la dernière draft a inscrit 18 points (malgré une adresse toujours douteuse) et les Wolves ont mis fin à une série de quatre défaites. Ils restent tout de même derniers de la conférence Ouest et il est difficile d’entrevoir la lumière du côté du Minnesota…

Arrière: Kelly Oubre Jr (Golden State Warriors)

C’est pour l’instant une des plus grosses déceptions de la saison. En effet, Kelly Oubre est méconnaissable depuis qu’il porte le maillot des Warriors. Il avait pourtant été bon lors du MLK Day avec 23 points inscrits mais il est vite retombé dans ses vieux travers. Lors des deux défaites des Warriors (contre New-York et Utah), il n’a inscrit que 12 points en deux matchs avec une adresse proche des 20% et un joli 0/6 à 3-points…  Son niveau commence à être problématique pour la progression des Warriors.

Intérieur: Zion Williamson (New-Orleans Pelicans)

La semaine de Zion n’a rien de ridicule avec notamment un match à 32 points contre Utah. Oui mais voila les Pelicans ont perdu leurs trois matchs et ils sont avant-derniers de la conférence Ouest. Surtout, la défaite contre Minnesota fait tâche. Privés de Karl Antonhy Towns et D’Angelo Russell, les Wolves se sont imposés face aux Pelicans. Très moyen lors de ce match (19 points et 11 rebonds), Zion Williamson n’a pas réussi à être décisif pour son équipe. Il fait des stats mais ce n’est pour l’instant pas un leader !

Oubre et Zion déçoivent

Intérieur: Kelly Olynyk (Miami Heat)

Miami avait bien commencé la semaine avec une victoire contre Toronto et un bon match de Kelly Olynyk (15 points, 8 rebonds, 8 passes). Lors des deux matchs suivants, Olynyk a complètement disparu… Il n’a inscrit que deux points contre Toronto et cinq contre Brooklyn où il a dévissé à 3-points (1/8). Miami a perdu les deux matchs et commence à perdre du terrain sur les places qualificatives en playoffs.

Pivot: Tristan Thompson (Boston Celtics)

Il est un des dommages collatéraux de la très bonne semaine de Joel Embiid. Lors des deux confrontations contre Philadelphie, il a été ridiculisé par le pivot camerounais. Lors des deux matchs contre les Sixers, il n’a inscrit que 6 points et pris 14 rebonds. Sans Jayson Tatum, les Celtics se sont inclinés deux fois mais Tristan Thompson apparait comme le point faible de cette équipe. Dans le blow out contre Cleveland, TT s’est un peu réveillé avec 12 rebonds mais seulement 5 points… 3,6 points de moyenne sur trois matchs, c’est insuffisant pour le pivot titulaire d’une équipe comme Boston.

Crédit photo couverture: Cleveland Cavaliers

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
in ipsum tristique velit, mattis ut commodo elit. consectetur