NBA

NBA : Les Awards de décembre

NBA Awards décembre

Si le mois de novembre avait livré les premiers enseignements de la saison, décembre en a confirmé certains et livré de nouveaux. We Sport vous propose ses trophées du second mois de compétition de l’année en NBA. Voici les awards NBA de décembre de notre rédaction.

NB : les statistiques du mois de décembre sont arrêtées au 29 décembre, avant les matchs de la nuit du 29 au 30 décembre.

MVP du mois : Luka Doncić (Dallas Mavericks)

Statistiques décembre 2022 : 33,8 pts, 9,0 ast, 7,4 rbd, 1,6 contre, 1,4 interception

Que dire à part bluffant ? En décembre, Luka Doncic a encore prouvé qu’il était l’un des meilleurs joueurs de la ligue. Parmi ses prouesses, on pourrait parler de ses neuf matchs à 30 points ou plus ou encore ses trois triple-doubles, mais comment ne pas évoquer sa performance contre les Knicks. Le 27 décembre, le Slovène est entré dans l’histoire en devenant le premier joueur à réaliser un triple-double avec 60 points – son record en carrière et record de franchise, 20 rebonds et 10 assists. Une prouesse que même Wilt Chamberlain n’avait jamais réalisé. Un record à l’image du mois du joueur et de son début de carrière : Magic !

Rookie du mois : Paolo Banchero (Orlando Magic)

Statistiques décembre 2022 : 19,0 pts, 4,1 ast, 6,6 rbd, 0,5 contre, 1,1 interception

Déjà rookie du mois en novembre selon notre rédaction, Paolo Banchero continue d’éblouir la ligue avec son talent. Sur les quatorze matchs qu’il a disputé, l’Italo-américain a atteint la barre des 20 points dix fois, la manquant deux fois de seulement deux points. Ajoutez à cela trois double-doubles, la deuxième moyenne de passes décisives parmi les rookies en décembre, mais aussi huit victoires pour le Magic et vous obtenez une nouveau mois réussi pour le n°1 de la dernière draft.

Défenseur du mois : Brook Lopez (Milwaukee Bucks)

Statistiques décembre 2022 : 13,9 pts, 1,4 ast, 6,1 rbd, 2,2 contre, 0,4 interception

Et si Brook Lopez était le favori pour le titre de défenseur de l’année ? Après deux mois de compétition, le pivot des Bucks est deuxième de la ligue aux contres et laisse une impression visuelle très forte. Dans les statistiques plus avancées, le vétéran est également leader – et de loin – au nombre de tirs à 2pts et de tirs totaux contestés. Si Jaren Jackson Jr. est en grande forme depuis son retour de blessure, Brook Lopez est bien parti pour s’offrir un trophée qu’il n’a jamais soulevé.

Sixième homme du mois : Saddiq Bey (Detroit Pistons)

Statistiques décembre 2022 : 13,4 pts, 1,6 ast, 3,6 rbd, 0,9 contre, 0,1 interception

Relégué sur le banc au mois de décembre, Saddiq Bey n’a pas pour autant perdu le rythme. Avec des pointes à 24 (4 décembre, vs Grizzlies), 25 (7 décembre, @ Pelicans) et 28 points (28 décembre, vs Magic), l’ailier a montré qu’il était tout de même capable d’influer sur le match offensivement. Si sa franchise gagne peu, seulement quatre victoires en quatorze matchs pour les Pistons ce mois-ci, Bey affiche un +/- positif (+3,0), signe de son apport lorsqu’il rentre sur le parquet. Loin des favoris dans la course pour ce trophée, Saddiq Bey pourrait néanmoins rentrer dans la discussion s’il maintient ce niveau de performance et ne réintègre pas le cinq majeur de Dwane Casey.

Progression du mois : Shai Gilgeous-Alexander (Oklahoma City Thunder)

Statistiques décembre 2022 : 32,3 pts, 5,4 ast, 4,8 rbd, 0,9 contre, 1,7 interception

Si Shai Gilgeous-Alexander s’était déjà affirmé comme un très bon joueur au cours de ses trois premières saisons en NBA, 2022/2023 ressemble de plus en plus à la saison de l’explosion pour le Canadien. Particulièrement impressionnant au scoring, à l’image de ses 44 points – son record de la saison – le 23 décembre contre les Pelicans, SGA est en train de changer de statut et pourrait s’inviter parmi les starters de la conférence ouest au All-Star Game. La saison est encore longue, mais ce mois de décembre en fait déjà le favori au titre de joueur ayant le plus progressé, Most Improved Player, en NBA cette année.

Coach du mois : Jacques Vaughn (Brooklyn Nets)

Statistiques décembre 2022 : 11 victoires – 1 défaite (bilan global de 23-12)

De la crise au retour des ambitions de titre, il n’y avait visiblement qu’un pas pour les Nets. Intronisé en tant que coach principal depuis le licenciement de Steve Nash le 1er novembre, Jacques Vaughn a redonné vie à une franchise qui semblait en perdition. Autour d’un duo Kevin Durant/Kyrie Irving en grande forme, Brooklyn a retrouvé son statut de prétendant au titre et vient, à l’heure où ces lignes sont écrites, d’enchaîner dix succès consécutifs. Jusqu’où iront les Nets avec Vaughn aux manettes ? Réponse dans les semaines et les mois à venir, mais le futur semble déjà plus radieux avec le champion NBA 2007 qu’avec Steve Nash.


Louis Rousseau

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees et la solitude de RJ Barrett au Madison Square Garden.

Dernières publications

En haut