Nuggets – Pacers : En attendant le MLK

0
Ligue 1

Ce sont deux équipes que l’on retrouvera sans aucun doute en Playoffs dans leurs conférences respectives qui s’affrontent ce soir au Pepsi Center. Le deuxième de conférence Ouest, Denver, accueille le cinquième de la conférence Est, les Pacers de Malcolm Brogdon et Domantas Sabonis. 

Am I a Joke to you ? 

Tout mou mais diablement efficace, Nikola Jokic a repris du poil de la bête après un début de saison en dent de scie. Plus en forme physiquement et en phase avec son shoot, le Serbe est auteur de 23 points de moyenne sur les 10 derniers matchs. Avec l’absence du canadien Jamal Murray, le Joker devra garder ce rythme tout en profitant de la forme de ces coéquipiers, notamment celle de la nouvelle pépite du Colorado, Michael Porter Jr. Auteur de 25 points lors du premier match entre ces deux équipes, celui qu’on annonçait top 3 de la draft 2018 est dorénavant en pleine possession de ses moyens après une saison blanche. Les Nuggets devront cependant faire sans Paul Millsap, blessé au genou, alors que Gary Harris sera questionable pour cette rencontre. Sans ses blessés, Denver avait pu s’appuyer sur le gros match de Will Barton (31 pts – 7 ast) et de Malik Beasley (27 pts) pour se défaire d’accrocheurs Warriors. Les hommes de Mike Malone ont des solutions alternatives mais devront faire preuve de plus de rigueur, notamment défensivement, face à une équipe d’un tout autre calibre.

Indiana : simplicité et efficacité

Crédit : NBA.com

Depuis la défaite face au Heat marquée par les frictions entre Jimmy Butler et T.J Warren, Indiana n’a fait que gagner. L’ancien des Suns n’est peut-être pas celui qu’on attendait le plus, mais il s’est parfaitement intégré à l’effectif de Nate McMillan puisqu’il est le meilleur marqueur de son équipe avec 18,1 points de moyenne. Le big three qu’il forme avec Malcolm Brogdon et Domantas Sabonis est plus que solide. Ils ont tous sensiblement la même moyenne de points inscrits et les rôles de chacun sont parfaitement respectés. Avec 13 rebonds de moyenne par match, l’intérieur letton est archi dominant dans la raquette et donnera sans aucun doute du fil à retordre à son homologue européen adverse. Si l’ancien meneur des Bucks a connu quelques petits soucis de santé, il redevient petit à petit le maître à jouer de l’équipe d’Indiana. Avec pour symboles le rusé T.J McConnell, l’artilleur Doug McDermott et les frères Holiday, la profondeur de l’effectif des Pacers est  impressionnante, peut-être même plus que celle des Nuggets. C’est pour cela que, malgré l’absence de Jeremy Lamb et bien évidemment de Victor Oladipo, on peut imaginer les voir s’imposer, même à l’extérieur, face à Denver.

C’est une rencontre alléchante qui nous attend dans l’un des deux matchs de la nuit. Un beau petit apéritif pour patienter jusqu’au Martin Luther King Day de demain, où ces deux équipes seront évidemment sur le front. En attendant, rendez-vous à 2h du matin pour le coup d’envoi de ce sympathique Denver – Indiana !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here