Foot US

Road to Tampa: les clés et facteurs X du match avant le Super Bowl

Chiefs vs Buccs: les clés du match

Stopper Patrick Mahomes, l’état de la ligne offensive de Chiefs, le jeu de course des Buccaneers, on vous présente les clés du matchs avant de se lancer dans cette nuit de Super Bowl !

 

La clé pour les Chiefs: Mettre en place son attaque

Le plan de match est assez simple pour Kansas City. Si l’attaque arrive à se mettre en place et à trouver son rythme de croisière, le match est quasiment gagné pour les Chiefs. Si ce Super Bowl se transforme en shootout, il est difficile de penser que Tampa Bay puisse mettre plus de points que Kansas City. Tyreek Hill, Travis Kelce et surtout Patrick Mahomes, s’ils sont dans un bon jour ces trois là sont innarêtables. L’arrière garde des Buccs en sait quelque chose puisque elle avait encaissé 269 yards et 3 touchdowns du seul Tyreek Hill lors du match de saison régulière !

Mais attention, on a vu par le passé que Kansas City pouvait avoir un petit retard à l’allumage. Face à un gestionnaire aussi redoutable que Tom Brady, les Chiefs doivent éviter de se compliquer la tâche. Ils ont réussi à renverser la situation lors du dernier Super Bowl, ainsi que lors de leurs derniers matchs de playoffs, mais à force de jouer avec le feu les Chiefs pourraient finir par se bruler !

La clé pour les Buccaneers: Gêner Patrick Mahomes

On l’a dit précédemment, l’attaque des Chiefs est redoutable et si les Buccaneers veulent remporter ce match, ils doivent absolument gêner Patrick Mahomes. Pression, blitz, turnover, interception, quelque soit le moyen, le salut de Tampa passera par la défense. Même s’il est impossible de stopper Patrick Mahomes, le ralentir pourrait déjà être une bonne chose pour Tampa !

L’arme principale des Buccaneers pour enrayer l’attaque des Chiefs sera évidemment le pass rush. Performant en saison régulière (48 sacks ; 5ème en NFL), ce pass rush a impressionné depuis le début des playoffs. Shaquil Barrett, Jason-Pierre Paul mais également Devin White ou Ndamukong Suh, le danger peut venir de partout ! Ils auront face à eux, une ligne offensive diminuée (voir ci-dessous) et ils auront à cœur de faire mordre la poussière à Patrick Mahomes.

 

Le facteur X pour les Chiefs: la ligne offensive

C’est le gros point d’interrogation avant ce Super Bowl. Dans quel état sera cette ligne offensive ? La liste des blessés s’allongent de jour en jour et ça devient inquiétant. Après Laurent Duverney-Tardiff et Lucas Niang (rookie) qui ont décidé de zapper la saison à cause du Covid, c’est Mitchell Schawrtz qui a du quitter ses coéquipiers sur blessure en milieu de saison. Enfin, en finale de conférence contre Buffalo, c’est Eric Fisher qui s’est gravement blessé. Trois titulaires absents avant d’affronter le pass rush des Buccs ça peut faire peur.

Oui mais voila, Patrick Mahomes n’est pas un quarterback comme les autres et il n’a pas forcément besoin d’une ligne solide pour pouvoir performer. Évidemment, si sa ligne expérimentale prend l’eau de toute part, les choses pourraient devenir compliqués pour Mahomes. Mais si elle ne lui laisse, ne serait-ce, qu’un peu de temps, cela sera suffisant. Insensible au blitz, le quarterback des Chiefs a déjà prouvé qu’il pouvait lancer sous la pression. Même quand cette pression est très forte, il arrive toujours à s’en sortir. On ne demande donc pas à la ligne offensive de sortir le grand jeu mais juste de ralentir le féroce pass rush de Tampa.

 

Le facteur X pour les Buccaneers: mettre en place le jeu de course

Moyen durant la saison régulière, Leonard Fournette a retrouvé une deuxième jeunesse depuis le début des playoffs. 300 yards (en cumulés) et 3 touchdowns en 3 matchs, l’ancien running back des Jaguars et en forme. Associé à Ronald Jones, le coureur des Buccaneers pourrait avoir son mot à dire lors de ce Super Bowl !

A l’image de son coureur, Tampa Bay avait du mal à la course lors de la saison régulière. C’était carrément un des plus mauvais jeu au sol cette saison (94,9 yds/match ; 28ème en NFL) mais depuis le début des playoffs, le jeu de course floridien tourne à 115 yards par match. Si Bruce Arians arrive à mettre en place ce jeu au sol, cela pourrait avoir deux conséquences pour Tampa Bay: évidemment libérer de l’espace pour le jeu aérien, qui est le point fort de l’équipe, et faire tourner l’horloge ! Même si Patrick Mahomes a montré par le passé qu’il n’avait besoin que de quelques minutes pour traverser le terrain, il est toujours préférable de le voir assis sur le banc de touche.

 

Voila, vous êtes fin prêt pour le Super Bowl ! Et si vous ne savez pas comment regarder cet évenèment, pas d’inquiétudes, WeSport vous explique tout !

 

 crédit couverture: ESPN

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire