Football

Stade Rennais FC : Une année 2019 séduisante, conclue sur le podium !

L’année dernière s’était finie en apothéose pour le Stade Rennais, avec une victoire en Coupe de France face au PSG. Si le classement du SRFC en Ligue 1 n’aurait pas permis une qualification en Europa League, la victoire en Coupe oui. Alors qu’on pensait déjà que les Rennais étaient au sommet de leur art, ils nous ont bien fait mentir. Leur première partie d’exercice 2019 – 2020 est réussie, ce qui les place sur le podium de la Ligue 1 !

Le Stade Rennais FC frôle la perfection

Rennes s’intercale entre Marseille et Lille

Le SRFC avait bien commencé la saison, avec 3 victoires en autant de matchs. Ils s’étaient même payé le luxe de s’installer tout en haut du classement, profitant des quelques erreurs de parcours du PSG. Paris est logiquement repassé devant, tandis que les joueurs de Stéphan ont subi un gros trou d’air. De début Septembre à fin Octobre, ils n’ont pas été capable d’aller chercher la moindre victoire, essuyant 4 revers, et partageant les points trois fois. Mais depuis le 27 Octobre et la victoire face à Toulouse, le redressement fut spectaculaire. 7 victoires pour une défaite, donc 5 enchaînées jusqu’à la trêve, 13 buts marqués, 5 buts encaissés. Le SRFC est plus qu’en forme, et cela se ressent au sein du collectif. Les Rennais jouent bien, intelligemment, et ensemble. Depuis 8 mois, on sentait qu’un esprit était né en Bretagne, et cela s’est confirmé cette saison.

Les notes du XI type du SRFC

Premier bilan mercato

Si les transferts se sont avérés conséquents, dans le sens du départ comme des arrivées, le bilan ne peut être que mitigé. En effet, Rennes a recruté cet été pour plus de 22 M€ (!) Raphinha, qui n’a finalement pas forcément donné toutes les garanties à son staff. Un temps placé avant-centre aux côtés de Niang, il a finalement rapidement été placé au poste de milieu droit. En manque de repère, de rythme, de but, la première partie de saison du Brésilien s’est avérée compliquée. S’ajoutent aux déceptions Jonas Martin (blessé) et Flavien Tait, complètement hors du coup.

Côté satisfactions (outre la belle libération de masse salariale avec le départ de cadres : Sarr, Danzé, Ben Arfa…), on peut noter les excellentes prestations de Mendy. C’était une des recrues attendues de l’été, notamment après le départ de Koubek pour Augsbourg. Il n’aura pas tardé à confirmer les espoirs placés en lui. Il était déjà très bon à Reims, et il n’a rien perdu de son talent depuis son transfert en Bretagne. Le SRFC a également rentabilisé son achat de Niang, excellent buteur, et très souvent décisif. Morel, arrivé libre de Lyon, est également une bonne pioche.

Qu’attendre pour la suite ?

On connaît très (trop) bien l’histoire en Bretagne, le SRFC ne réussit qu’une moitié de saison par an. La première étant réussie, faut-il craindre pour la suite ? Eliminée de la Ligue Europa, les Rennais ont désormais tout intérêt à se concentrer sur les Coupes et le Championnat s’ils veulent avoir la chance d’y goûter une troisième année de suite. Mais les prétendants pour y accéder sont aujourd’hui nombreux. Avec le bon début de saisons d’équipes censées être « plus faibles » (Nantes, Reims, Angers), et le mauvais départ de grosses écuries (Lyon en tête, suivi de près par Bordeaux et Saint-Etienne), la Ligue 1 va rester attractive jusqu’à la fin de la saison. Rennes, solidement accroché au podium de notre Championnat, se trouve en droit de rêver.

On a rarement vu le Stade Rennais aussi beau à jouer, aussi entreprenant, aussi audacieux. Depuis l’année dernière et leur épopée fantastique en Europa League, on sent que quelque chose a changé. Stéphan a trouvé la bonne formule, les bons hommes, et les joueurs sont concernés et impliqués. Voir Rennes aussi haut pour le moment n’est que mérité. Espérons que le SRFC ne flanche pas.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
nec ut leo suscipit ut commodo ultricies