Jeux olympiques

JO – Tennis de table (H) : la Chine encore titrée, le Japon sauve l’honneur

Chine Tennis de table

Intouchables, les Chinois ont dominé l’Allemagne en finale de l’épreuve par équipes masculine pour s’offrir un quatrième titre olympique consécutif. Ils imitent leurs compatriotes chinoises, titrées la veille face au Japon.

 

Une finale expéditive

La Chine était favorite à sa propre succession, et les partenaires du champion olympique Ma Long n’ont pas tremblé. Engagé sur le double avec Xu Xin, en argent sur le double mixte, le médaillé d’or en individuel a porté l’équipe chinoise pour aller s’imposer en trois sets (11-7 ; 11-3 ; 11-9). Décisif dans la victoire face au Japon pour accéder à cette finale, le double allemand, composé de Patrick Franziska et Timo Boll, a cette fois-ci dû rendre les armes face à meilleur que lui.

Pour espérer continuer à croire à la médaille d’or, l’Allemagne devait impérativement arracher le premier simple où était aligné Dimitrij Ovtcharov, médaillé de bronze en simple. Opposé à Fan Zhendong, vice-champion olympique ici à Tokyo, l’Allemand a longtemps cru pouvoir apporter ce point à son pays. Vainqueur facile dans le premier set (11-3), il se retrouvera en position de conclure après avoir pris un des deux sets suivants. Malheureusement pour lui, Fan Zhendong ne commettra plus d’erreurs. Impérial, le Chinois empochera les deux manches suivantes (11-5 ; 11-3), condamnant les Allemands à un exploit retentissant pour être sacrés.

Cet exploit, les Allemands ne purent jamais réellement y croire. Vétéran de l’équipe allemande de tennis de table à 40 ans, Timo Boll ne put jamais vraiment faire douter la légende Ma Long. Après avoir perdu le premier set (11-5), il accroche tout de même le Chinois dans le second set (11-9) avant de lui prendre une manche (11-13). Insuffisant toutefois pour insuffler une nouvelle dynamique au match, le champion olympique remportant le set suivant pour offrir à la Chine une nouvelle médaille d’or.

La troisième place pour le Japon

Pour compléter le podium, le Japon a réussi à venir à bout de la Corée du Sud. Dans ce duel entre les deux derniers finalistes olympiques, les Japonais prendront le double puis le premier simple, mettant une option sur la victoire finale. Si Jeoung Youngsik battra Koki Niwa en trois manches sèches pour offrir un répit aux Coréens, Jun Mizutani, champion olympique du double mixte, conclura le travail pour le Japon en dominant à son tour en trois manches sèches Jang Woojin.

Le Japon s’invite ainsi sur le podium des deux épreuves par équipes, imitant dans une certaine mesure la Chine, titrée aussi bien chez les hommes que chez les femmes.

Et de quatre pour la Chine dans l’épreuve par équipes masculine, qui remporte l’or à Tokyo après l’avoir déjà obtenu à Pékin, Londres et Rio. Les Chinois concluent ainsi des Jeux olympiques où ils auront réalisé une véritable razzia, remportant six des sept médailles d’or de cette discipline en ne devant se contenter de l’argent que sur double mixte.

Crédit image en une : Reuters / Thomas Peter

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire