Foot US

Top/Flop NFL (J11): Le réveil de Deshaun Watson !

Au programme en NFL cette semaine : Deshaun Watson se rappelle à nous, Derrick Henry de nouveau décisif, Carson Wentz au bord de la dépression et Chase Claypool reçu 10/10.

 

Top 3: Deshaun Watson, le Texan vous salue bien

Deshaun Watson (QB ; Houston Texans): 344 yds ; 2 TD ; O int à la passe + 36 yds ; 1 TD à la course

Une semaine après sa prestation très moyenne contre Cleveland (seulement 163 yds), Deshaun Watson avait à cœur de se racheter. Il n'aura eu besoin que d'une seule mi-temps pour rappeler qu'il reste un des meilleurs quarterbacks de la ligue et assurément le meilleur joueur de Houston. En une mi-temps, il a donc découpé la défense des Patriots pourtant réputée solide. 241 yards, 2 touchdowns à la passe, un autre sur une course et onze points d'avance, voici la mi-temps de rêve de Deshaun Watson ! Une bonne prestation qui coïncide avec une belle prestation de la ligne offensive. C'est, en effet, la première fois de la saison que le quarterback de Houston ne concède aucun sack.

Si il a été beaucoup plus discret en deuxième mi-temps, il permet tout de même à son équipe de s'imposer (27-20) contre New England. Ce n'est que la troisième victoire des Texans cette année mais quand Deshaun Watson joue à ce niveau, cette équipe est définitivement une équipe différente.

Derrick Henry (RB ; Tennessee Titans): 133 yds ; 1 TD

À la mi-temps du match contre Baltimore, Derrick Henry aurait pu être dans notre Flop 3. Incapable de faire la différence, il n'avait, à ce moment là, plus inscrit de touchdowns depuis deux matchs et demi. Oui mais Derrick Henry est un joueur à part. Encore une fois, il est monté en puissance tout au long de la seconde mi-temps avant de porter le coup de grâce en prolongation.

Alors que Tennessee n'a besoin que de trois points pour l'emporter, Ryan Tannehill fait confiance à Derrick Henry pour faire avancer le ballon. Même si c'est finalement AJ Brown qui permet aux Titans d'être à portée de field goal et donc de victoire, le ballon est à nouveau donné à Derrick Henry, histoire de gagner quelques yards. Le running-back finira sa course 29 yards plus loin dans la end-zone de Baltimore. Une course et un touchdown synonymes de victoire (30-23) pour les Titans qui se replacent dans la course à l'AFC Sud !

Keenan Allen (WR ; Los Angeles Chargers): 145 yds ; 1 TD

C'est un des duos en vogue en NFL ! La connexion Justin Herbert/Keenan Allen fonctionne à merveille depuis quelques semaines du côté de Los Angeles. Cible privilégiée du quarterback rookie des Chargers, Keenan Allen restait sur trois matchs consécutifs avec un touchdown. Contre de faible Jets, il n'a pas dérogé à cette règle et il a marqué un nouveau touchdown, signant au passage la meilleure performance de sa saison avec 145 yards. Et, même si ils ont réussi à se faire peur, les Chargers ont enfin gagné !

Pour ceux qui l'aurait oublié, Keenan Allen rappelle qu'il fait partie des meilleurs receveurs en NFL. Il reste notamment sur trois saisons consécutives à plus de 1000 yards. Avec déjà 835 yards (9ème receveur), il est bien lancé pour continuer cette série. Et la connexion avec Justin Herbert a de belles heures devant elle !

Mention spéciale: Adam Thielen, Travis Kelce, Robert Woods

 

Flop 3: Carson Wentz en enfer !

Carson Wentz (QB ; Philadelphia Eagles): 235 yds ; 2 TD ; 2 int

Le match de Carson Wentz contre Cleveland a été à l'image de sa saison: un calvaire du début à la fin… Il a commencé par une interception remontée pour un pick-6, histoire de se mettre en jambe, puis a concédé un safety sur un énième sack, et enfin une nouvelle interception dans la end-zone pour clore le score du match. Ses deux touchdowns sont anecdotiques tant son match a été mauvais. Après une nouvelle performance catastrophique de leur quarterback, les Eagles s'inclinent encore une fois cette saison. Mais magie de la division NFC Est, ils restent en tête malgré un bilan de (3-6-1).

Plus que le bilan et les défaites, le niveau de Carson Wentz est très inquiétant. Si quelques blessures avaient un peu gâché son début de carrière, le quarterback de Philly était réputé pour être un joueur efficace et propre. Il n'avait été intercepté que quatorze fois lors des deux dernières saisons, mais a déjà atteint ce total en seulement dix matchs. Aucun quarterback ne fait pire en NFL… Usé mentalement, le joueur semble au bout du rouleau. Un changement d'air pourrait-t-il lui faire du bien ?

Lamar Jackson (QB ; Baltimore Ravens): 186 yds ; 1 TD ; 1 int

Une chose est sûre, Lamar Jackson ne conservera pas son titre de MVP cette saison. Le quarterback des Ravens a encore livré une prestation moyenne contre les Titans et son équipe s'est inclinée pour la troisième fois en quatre matchs !

Si son interception, alors que les Ravens menaient (21-13), a eu comme effet de relancer les Titans, c'est surtout son incapacité à gagner le match qui interroge. Il eut pourtant deux fois le drive du match dans les mains mais fut incapable d'en profiter. Après un bon drive en fin de match, il fut finalement stoppé par la défense de Tennessee et Justin Tucker envoya tout le monde en prolongation grâce à son pied. En overtime, c'est même sur un “3 and out” que Lamar Jackson rendit la balle à l'adversaire. On connait la suite: une course de Derrick Henry et une nouvelle défaite pour les Ravens qui perdent des points dans la course aux playoffs. Le déplacement de la semaine prochaine à Pittsburgh fera office de gros test pour Baltimore et Lamar Jackson !

Joe Burrow (QB ; Cincinnati Bengals): blessure au genou

On ne va pas juger la prestation de Joe Burrow mais bien sa grave blessure au genou. Sur une pression de la ligne offensive de Washington, Joe Burrow est attrapé après avoir lancé le ballon. Sur l'action son genou reste bloqué et le quarterback a rapidement compris que sa saison était terminée… Alors qu'ils menaient (9-7) à ce moment là, les Bengals ne vont pas se remettre de cette blessure. Ils n’inscriront plus le moindre point pour finalement s'incliner (20-9). La fin de saison va être longue du côté de Cincinnati.

C'est donc une triste nouvelle pour le joueur, pour les Bengals mais également pour toute la NFL. Joe Burrow est un numéro un de draft et il avait effectué un bon début de saison, au point d'être considéré comme le favori au titre de “rookie offensif de l'année”. Même s'il pourra revenir encore plus fort la saison prochaine, une telle blessure en début de carrière n'est jamais bon pour un quarterback.

Fin de saison pour Joe Burrow… (crédit photo: NYpost)

Mention spéciale: Aaron Jones, Jake Luton, Tom Brady

 

Défenseur de la semaine: Le sack de la gagne pour Carlos Dunlap

Carlos Dunlap (DE ; Seattle Seahawks): 4 plaquages ; 2 sacks

Si Derrick Henry a réalisé l'action offensive de la semaine, Carlos Dunlap a lui effectué l'action défensive de la semaine ! Un sack décisif synonyme de victoire pour sa nouvelle équipe. Seattle l'avait recruté pour mettre la pression sur le quarterback adverse et le pari est pour l'instant réussi. 3,5 sacks en deux matchs et surtout une action qui fait énormément de bien à Seattle qui venait de perdre trois de ses quatre derniers matchs.

Menés (28-21), les Cardinals se montraient menaçants à seulement une minute de la fin. Grâce à Kyler Murray et Larry Fitzgerald, ils se retrouvaient dans la red-zone des Seahawks. Après trois passes ratées, Kyler Murray avait une dernière chance de faire basculer le match mais Carlos Dunlap en a décidé autrement avec un sack qui sonnait la fin de la rencontre !

Mention spéciale: Cameron Jordan, Alex Singleton, Donovan Wilson

 

Rookie de la semaine: un 10/10 pour Chase Claypool

Chase Claypool (WR ; Pittsburgh Steelers): 59 yds ; 1 TD

10 matchs, 10 victoires et 10 touchdowns, voici comment résumer la saison du rookie Chase Claypool qui fait une entrée fracassante en NFL ! Si ses débuts avaient été prometteurs, il est même inarrêtable depuis quelques matchs. Ce n'est pourtant pas le receveur qui accumule le plus de yards (seulement 559 yards) mais c'est bien le plus efficace. Dix touchdowns en dix matchs, c'est tout simplement une première dans l’histoire de la NFL pour un rookie. Avec de telles performances et avec la blessure de Joe Burrow, Chase Claypool devient automatiquement l'un des favoris pour le titre de “rookie offensif de l'année”.

Cerise sur le gâteau, la réussite est également collective pour le receveur des Steelers qui n'a toujours pas connu la défaite en NFL. Dimanche, ce sont donc les Jaguars qui se sont inclinés contre les invincibles Steelers qui réalisent le meilleur départ de leur histoire.

Mention spéciale: Justin Herbert, Michael Pittman JR, Clyde Edwards-Helaire

 

Surprise du chef: Taysom Hill est bien un quarterback

Taysom Hill (QB ; New Orleans Saints) : 233 yds ; 0 TD ; 0 int

En quatre saisons sous le maillot des Saints, Taysom Hill n'avait eu l'occasion de lancer que 18 passes. Véritable couteau suisse, il a tout de même inscrit 13 touchdowns (6 à la course et 7 à la réception) dans sa carrière mais c'est évidemment insuffisant pour être considéré comme un véritable quarterback.

Avec la blessure de Drew Brees, on s'attendait à voir Jameis Winston titulaire mais c'est bien Taysom Hill qui fut aligné contre les Falcons. Cet intérim est donc l'occasion rêvée pour prouver qu'il est un vrai quarterback et ainsi faire taire les critiques. Même s'il n'a pas lancé de passes de touchdowns, Taysom Hill a rassuré les fans des Saints avec un joli 78% à la passe pour 233 yards. Il a également confirmé qu'il était un quarterback redoutable au sol avec 51 yards et surtout 2 touchdowns ! Grâce à leur nouveau quarterback, les Saints s'imposent facilement contre les Falcons (24-9) et restent leaders de la conférence NFC.

Première réussie pour Taysom Hill ! (crédit photo: Chris Graythen via Getty Images)

Mention spéciale: Damiere Byrd, La'Mical Perine, Jordan Fuller

 

Crédit photo couverture: Sportsnet

Dernières publications
To Top