Foot US

Super Bowl : cinq raisons de croire en la victoire des Buccaneers

Dimanche, Tampa Bay défiera les Chiefs pour tenter de décrocher le deuxième titre de son histoire. Passage en revue de ses motifs d’espoir, en toute objectivité.

 

L’affiche semble serrée, mais ce sont bien Tom Brady et ses copains qui l’emporteront dimanche. Mais alors, pourquoi les Buccaneers vont-ils gagner le Super Bowl ?

 

Parce que Tom Brady est en mission

Quitter la franchise où il a forgé sa légende durant vingt ans était un pari que Tom Brady est en passe de relever. Déjà parmi les postulants au titre de meilleur joueur de tous les temps, le quarterback a en partie rejoint Tampa Bay pour prouver qu’il était bien plus que le produit du système des Patriots de Bill Belichick. En hissant jusqu’au Super Bowl une franchise qui n’avait plus disputé les playoffs depuis 2007, cet objectif est déjà rempli. Mais « Tom Terrific » pourrait entrer un peu plus dans l’histoire en cas d’obtention d’une septième bague pour sa dixième finale. De quoi mettre un terme au débat sur le GOAT ?

 

Parce qu’ils sont à la maison

« On rentre à la maison ! », lançait Tom Brady après la victoire contre les Packers en finale NFC. Pour la première fois depuis la création du Super Bowl en 1967, une équipe va le disputer dans son stade. Les Buccaneers évolueront donc dans leur Raymond James Stadium où la présence de 25 000 personnes sera autorisée. Un soutien non négligeable.

 

Parce que des armes sont de retour

Dans son chemin vers la victoire, Tampa Bay comptera sur deux joueurs revenus après une finale NFC passée à l’infirmerie. Antonio Brown sera de retour au sein de l’escouade de receveurs aux côtés de Chris Godwin et Mike Evans. En défense, Antoine Winfield Jr. devrait retrouver sa place de safety titulaire. Retrouver le quadruple All Pro et le membre de l’équipe All-Rookie de la saison (de Pro Football Focus) fera le plus grand bien aux Buccaneers.

 

Parce que Patrick Mahomes sort d’une commotion cérébrale

Au-delà de l’importance inhérente à l’ampleur de l’événement, ce Super Bowl est aussi vu comme une passation de pouvoir entre Tom Brady et Patrick Mahomes. Mais les Buccs pourraient profiter des récentes mésaventures du second. Aussi talentueux soit-il, le quarterback des Chiefs a subi lors du Divisional Round une commotion cérébrale. Comment ne pas gagner en confiance lorsque le QB adverse ne tenait pas sur ses jambes il y a encore trois semaines ?

 

D’autant qu’il souffre également d’une entorse du gros orteil avec lésion qui ne sera véritablement traitée qu’à l’issue de la saison. Suffisant pour réduire sa puissance de feu ?

 

Parce que Rob Gronkowski est en grande forme

« Jusqu’aujourd’hui, il n’avait aucune idée que je trichais la moitié du temps pendant ces entraînements virtuels. » Habitué à faire le show sur et en dehors des terrains, Gronk n’a pas dérogé à ses habitudes en conférence de presse il y a quelques jours. En expliquant comment il trompait le préparateur physique des Buccaneers en présaison, le tight end de Tampa Bay a une nouvelle fois montré toute sa décontraction. Et lorsque l’on sait à quel point son détachement s’est conjugué à des performances exceptionnelles tout au long de sa carrière, il n’est pas illogique de penser que Rob Gronkowski est dans une forme olympique pour aborder ce Super Bowl.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par The Checkdown (@thecheckdown)

 

Crédits photo de Une : Chris Graythen – Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire